Dynamique de la matière noire : simulations numériques
Stéphane Colombi (Institut d’Astrophysique de Paris)

Infos Complémentaires

Salle E244 (Conf IV) - 24 rue Lhomond

2éme étage - 13h30

Jeudi 17 Novembre

Résumé :

D’après le modèle cosmologique de concordance actuel, le contenu en masse de l’Univers est principalement donné par une composante non collisionnelle autogrativante, dite noire. La dynamique de cette matière noire obéit aux équations de Vlasov-Poisson dans l’Univers en expansion. Dans un premier temps, je décrirai les méthodes numériques traditionnelles utilisées pour résoudre ces équations, qui se basent sur une approche N corps. J’illustrerai mes propos par certains résultats marquants obtenus avec les simulations, tels que le fameux profil de Navarro, Frenk & White et l’ajustement universel du spectre de puissance par Peacock & Dodds. Je discuterai également de l’intérêt de réaliser des simulations dimensionnantes dans un très grand volume cosmologique pour aider à l’analyse des grands relevés de galaxies actuels et futurs. A cette occasion, je montrerai quelques résultats sur la statistique des évènements rares dans la simulation 40963 4PI Horizon, notamment la taille typique attendue du plus gros amas de galaxies dans un catalogue de volume donné. Dans un deuxième temps, je discuterai des limites de l’approche N-corps et je montrerai l’utilité d’une approche directe dans l’espace des phases, maintenant potentiellement possible dans l’ère Petaflopique. je ferai un panorama rapide des méthodes de résolution directe dans l’espace des phases, et j’illustrerai mon discours par des simulations réalisées dans le cas 1D simple de la dynamique de nappes infinis en interaction.

Salle E244 (Conf IV) - 24 rue Lhomond

2éme étage - 13h30