Breathers Discrets dans les réseaux nonlinéaires : Récent Développements et Applications
Serge Aubry (Lab. Léon Brillouin, CEA)

Jeudi 9 avril 1998

L’existence de solutions exactes spatialement localisées et périodiques par rapport au temps (breathers), dans les systèmes fortement nonlinéaires discrets est maintenant considéré comme un phénomène universel bien établi dans un très grand nombre de modèles. Nous présenterons les idées principales permettant de prouver l’existence de ces solutions d’abord dans des modèles simples puis dans des modèles plus complexes et plus généraux incluant beaucoup de variables. Nous décrirons ensuite des investigations numériques concernant la stabilité, la mobilité et les interactions des breathers avec les phonons de faible amplitude ou entre eux qui révèlent des comportements variés quelquefois inattendus.

Ces résultats et leurs ramifications potentielles semblent remettre en cause les approches traditionnelles de la relaxation à l’équilibre thermodynamique modélisé par exemple par l’équation de Langevin ou ses nombreuses généralisations. Nous nous hasarderons à proposer des interprétations originales liés au concept de breather, pour comprendre certains effets encore inexpliqués en physique de la matère condensée (le "hole burning") et en biologie (moteurs biologiques).