Elisabeth Giacobino et Jean‐Michel Raimond lauréats du Prix Gay‐Lussac Humboldt 2012

Professeur Elisabeth Giacobino, directrice de recherche au CNRS, membre de l’équipe d’optique quantique au Laboratoire Kastler‐Brossel (CNRS, École normale supérieure, Université Pierre et Marie Curie), Paris

Elisabeth Giacobino est une physicienne dotée de compétences de très haut niveau en optique quantique, optique linéaire et information quantique. Depuis plusieurs années, elle tient le record du monde dans la réduction du bruit quantique de la lumière. Elle est bien connue aussi pour son récent travail sur la dynamique de plusieurs corps quantiques dans des puits quantiques semi‐conducteurs. En Allemagne, elle continuera sa recherche sur la dynamique et la mémoire quantiques ainsi que l’étude de la lumière quantique interagissant avec des nano‐objets à l’Institut Max‐Planck de physique de la lumière à Erlangen.

Professeur Jean‐Michel Raimond, professeur à l’Université Pierre et Marie Curie et chercheur au Laboratoire Kastler Brossel (CNRS, École normale supérieure, Université Pierre et Marie Curie), Paris

Le travail scientifique de Jean‐Michel Raimond a été consacré à l’exploration de propriétés fondamentales du monde quantique. Il a contribué au développement de techniques expérimentales, fondées sur des atomes de Rydberg et des cavités micro‐onde supraconductrices, qui rendent possible l’observation de l’interaction entre un atome et un photon uniques. Les résultats de ces expériences peuvent être interprétés directement en termes de postulats fondamentaux de la physique quantique. Ces travaux contribuent donc à notre compréhension de l’intrication, de la mesure quantique et des processus de décohérence. Ils constituent aussi des prototypes de systèmes simples de traitement quantique de l’information. En Allemagne, il coopérera avec ses collègues de l’Université de Bonn.

Jean‐Michel Raimond a été directeur du département de physique de l’École normale supérieure , rédacteur en chef de European Physical Journal D . Il est aujourd’hui Divisional Associate Editor de Physical Review Letters.