le prix "High Energy and Particle Physics Prize 2011" est attribué à Jean Iliopoulos

Jean Iliopoulos, directeur de recherche au Laboratoire de Physique
Théorique de l’ENS, a reçu en juillet 2011 à Grenoble, à la conférence
européenne de physique des hautes énergies, le prix "High Energy and
Particle Physics Prize 2011" attribué tous les deux ans par la Société
Européenne de Physique.

Ce prix prestigieux lui est attribuée, avec Sheldon Glashow (Harvard)
et Luciano Maiani (Rome), pour des travaux cruciaux effectués en
1970, qui constituent un élément essentiel du Modèle Standard de la
physique des particules et interactions fondamentales. Ils ont montré
comment l’introduction d’un quatrième quark dit charme permettait de
résoudre certains problèmes fondamentaux de la théorie des interactions
faibles, pourvu que ce quatrième quark ne soit pas trop lourd, devant
être à la portée des accélérateurs de l’époque, comme l’exprime le
mécanisme "de GIM" qui porte leur nom. La découverte du J/psi, état
lie charme-anticharme, en 1974, et celle des mésons charmés en 1976,
a suivi peu après, récompensée par le prix Nobel de physique attribué en
1976 a B. Richter et S. Ting. Le mécanisme de GIM est maintenant inclus
dans le Modèle Standard, où interviennent aussi le quark de beauté et
le quark top, découverts par la suite.

Jean Iliopoulos, membre fondateur du LPTENS, en a été le
directeur. Académicien, il a effectué bien d’autres travaux de première
importance sur le Modèle Standard comme en supersymétrie, et a reçu
d’autres distinctions prestigieuses comme le prix Sakurai de la Société
Américaine de Physique (1987) et la médaille Dirac (2007). Il s’est
beaucoup investi dans l’enseignement a l’Ecole, au DEA de physique
théorique, dans l’accueil des étudiants étrangers, et la formation
des jeunes chercheurs. Il est doté d’une personnalité particulièrement
chaleureuse, et possède des talents culinaires célèbres, a la hauteur
de ses talents de physicien.