IMAGERIE MULTI-ONDES ET SUPER-RESOLUTION
Mathias FINK (Institut Langevin, ESPCI)

Infos Complémentaires

↦ Voir en ligne :
Enregistrement audiovisuel sur le site ENS - Savoirs en multimédia

Salle 236, 29 rue d’Ulm - 13h30

↦ Voir en ligne : Enregistrement audiovisuel sur le site ENS - Savoirs en multimédia

Jeudi 26 novembre

Résumé :
L’utilisation combinée de deux types d’ondes aux caractéristiques
bien différentes permet de réaliser des images médicales très nouvelles. On
peut ainsi obtenir, sur mesure, un contraste et une résolution spatiale inégalés
dans les systèmes d’imagerie conventionnels. On décrira les différents scénarios
proposés en imagerie multi-onde qui font appel au couplage d’ondes de caractéristiques
très variées (optique, micro-ondes, ultrasons, ondes de cisaillement sonores,
et ondes électromagnétiques BF). On décrira plus particulièrement
le concept d’imagerie multi-ondes dans le cadre de l’imagerie des
propriétés rhéologiques (élasticité et viscosité) du corps humain. On montrera
comment l’utilisation combinée d’ondes de cisaillement sonores très lentes et
d’ondes de compression ultrasonores rapides permet de réaliser une imagerie
d’élasticité des organes avec une précision submillimétrique. Cette approche
qui s’apparente à une imagerie du champ proche des ondes élastiques a donné
lieu à de nombreuses applications médicales qui vont de la détection des lésions
cancéreuses, à la mesure du degré de fibrose du foie et à l’imagerie cardio-
vasculaire en passant par la création de plusieurs sociétés.

↦ Voir en ligne :
Enregistrement audiovisuel sur le site ENS - Savoirs en multimédia

Salle 236, 29 rue d’Ulm - 13h30