DE LA GENERATION DE LUMIERE INTRIQUEE A PARTIR DE BOITES QUANTIQUES
Isabelle ROBERT-PHILIP (CNRS-LPN, Laboratoire de Photonique et de Nanostructures)

Infos Complémentaires

↦ Voir en ligne :
Enregistrement audiovisuel sur le site ENS - Savoirs en multimédia

Salle 236, 29 rue d’Ulm - 13h30

↦ Voir en ligne : Enregistrement audiovisuel sur le site ENS - Savoirs en multimédia

Jeudi 29 octobre

D’une expérience capitale pour l’interprétation de la mécanique
quantique, la violation des inégalités de Bell est devenue notamment une
expérience de travaux pratiques dans certaines universités et un outil pour
des applications prospectives dans le traitement de l’information quantique.
Un des enjeux actuels autour de ces inégalités est d’imaginer et de réaliser
de nouvelles sources et de nouveaux schémas d’expérience testant ces théories
sur des systèmes plus complexes. Nos travaux visent à contrôler le rayonnement de boîtes quantiques uniques placées, pour produire de tels photons
intriqués. A l’heure actuelle cependant, les boîtes quantiques ne s’inscrivent ni
dans le cadre d’une réalisation plus simple et plus rapide de ces tests, ni dans
le cadre de l’élaboration de tests plus complexes. Nous montrerons plutôt que
les expériences de corrélations de photons sont un moyen efficace de tester les
différentes cohérences des niveaux électroniques des boîtes quantiques. Nous
présenterons plusieurs schémas d’intrication possibles à partir de boîtes quantiques uniques : l’intrication en temps-position et l’intrication en polarisation.
Nous présenterons un état de l’art dans le domaine et soulignerons le rôle
que pourraient jouer les effets d’électrodynamique quantique en cavité pour
produire de tels états quantiques de la lumière.

↦ Voir en ligne :
Enregistrement audiovisuel sur le site ENS - Savoirs en multimédia

Salle 236, 29 rue d’Ulm - 13h30