Réseaux génétiques et dynamique spatio-temporelle d’ensembles cellulaires.
Hervé Rouault (LPS)

Infos Complémentaires

salle 236,
29 rue d’Ulm

jeudi 24 septembre à 15h30

Résumé :

Cette thèse regroupe plusieurs études concernant certains aspects du développement et de la différenciation cellulaire.

Une première partie présente un algorithme bioinformatique que nous avons développé, permettant d’étudier les séquences du génome responsables de l’expression spécifique des gènes dans les différents tissus d’un organisme. L’algorithme extrait les éléments essentiels et une partie de la syntaxe des séquences cis-régulatrices. Nous exposons une application à la spécification des précurseurs des soies sensorielles de Drosophila melanogaster.

Une deuxième partie consiste en l’étude théorique de la structure des réseaux d’interactions entre gènes et protéines conduisant à la spécification des destinées cellulaires. Nous utilisons une méthode d’évolution in silico pour construire des réseaux génétiques, nécessitant ou non la communication cellulaire, capable d’imiter la différenciation cellulaire. Les phénomènes sous-jacents sont responsables de l’établissement et de la maintenance des fonctions spécialisées des cellules.

Enfin, dans une troisième partie, nous proposons un modèle de régulation mécanique de la croissance, susceptible d’expliquer plusieurs observations étonnantes de la formation des organes. En particulier, nous modélisons la prolifération des cellules formant les ailes de Drosophila melanogaster et proposons un mécanisme d’uniformisation du taux de croissance des tissus.

salle 236,
29 rue d’Ulm