Quelques effets des fluctuations sur les systèmes collectifs
Claudio Falcón (LPS)

Infos Complémentaires

en salle T15 (24 rue Lhomond, Paris 5, France).

Vendredi 12 décembre a 10h

Résumé de la thèse :

Dans cette thèse, nous présentons une étude théorique et expérimentale
des fluctuations dans des systèmes dissipatifs forcés hors de l’équilibre.

Dans une première partie nous étudions les fluctuations de la puissance
injectée nécessaire à maintenir le système dans un régime stationnaire,
dans le cas d’un forçage aléatoire gaussien. Nous montrons que la
fonction de distribution de probabilité (PDF) de la puissance injectée
comporte des ailes exponentielles et une singularité en zéro. Ces
propriétés sont décrites à l’aide d’un calcul théorique simple.
Nous montrons aussi que ce type de PDF peut être observée dans
différents systèmes dissipatifs. Nous étudions également la relation
entre les fluctuations de la puissance injectée moyennée sur un
intervalle de temps et l’énergie interne (Théorème de Fluctuation).

Dans une deuxième partie, nous présentons deux études expérimentales
des fluctuations de l’amplitude locale des vagues à la surface d’un
liquide. La première étude est consacrée aux fluctuations des ondes
de surface résultant de l’amplification paramétrique en présence d’un
écoulement tourbillonnaire. Nous montrons que les fluctuations de
l’amplitude et le seuil d’instabilité paramétrique augmentent avec
l’intensité de l’écoulement tourbillonnaire. La deuxième étude est
consacrée à la turbulence d’ondes capillaires à la surface d’un
liquide en apesanteur ou à l’interface entre deux liquides non
miscibles de même densité. Nous montrons que la densité de puissance
spectrale (PSD) de l’amplitude locale des vagues suit une loi de
puissance en fonction de la fréquence et nous trouvons un bon accord
entre l’exposant mesuré et sa prédiction théorique.

en salle T15 (24 rue Lhomond, Paris 5, France).