Les gaz ultra-froids : un monde quantique entre physique atomique et matière condensée
Jean Dalibard (Laboratoire Kastler Brossel, ENS)

Infos Complémentaires

↦ Voir en ligne :
Enregistrement audiovisuel sur le site ENS - Savoirs en multimédia

Salle de Conférences IV - 2ème étage - 13h30

↦ Voir en ligne : Enregistrement audiovisuel sur le site ENS - Savoirs en multimédia

Jeudi 11 décembre

Résumé : Il y a une douzaine d’années, l’observation de la condensation de
Bose-Einstein dans une vapeur atomique apparut tout d’abord comme une
belle confirmation de la théorie du gaz parfait. Cette découverte, qui aurait
pu rester sans lendemain, a conduit au contraire à des développements spectaculaires,
portant sur des problèmes nettement plus complexes de la physique
à N corps. Ainsi le mouvement d’atomes dans le potentiel périodique créé par
un réseau lumineux présente une forte analogie avec la physique des électrons
dans des solides. Un autre exemple est la nucléation de vortex quantiques dans
des gaz en rotation, qui peut conduire à des phénomènes similaires à l’effet
Hall quantique. L’exposé présentera quelques avancées récentes de ce domaine
de recherche, et montrera comment ces assemblées d’atomes froids peuvent
être considérées comme des “simulateurs quantiques” de la dynamique très
riche des systèmes qu’on rencontre en matière condensée.

↦ Voir en ligne :
Enregistrement audiovisuel sur le site ENS - Savoirs en multimédia

Salle de Conférences IV - 2ème étage - 13h30