Etude de l’impact des fonds d’ondes gravitationnelles sur la polarisation de la lumière
Rémy Hervé (LKB)

Infos Complémentaires

En salle de conférence IV (24 rue Lhomond, Paris 5, France).

Lundi 5 novembre 2007 à 11h.

Nous nous intéressons à l’effet des fonds d’ondes gravitationnelles sur la polarisation de la lumière et aux conséquences induites sur des systèmes dans lesquels l’information est portée par la polarisation de photons. A cet effet, nous construisons l’approximation eikonale sur un espace courbe et étudions l’évolution des objets obtenus dans un bain d’ondes gravitationnelles.

Nous développons alors un formalisme géométrique permettant de construire efficacement les observables physiques associées à un système optique, puis d’exprimer et d’évaluer ces observables en fonction des perturbations gravitationnelles. Nous montrons ainsi que pour des dispositifs de type EPR où l’évolution de la phase n’affecte pas les mesures, l’effet des ondes gravitationnelles sur les polarisations des photons est trop faible pour détruire les corrélations ce qui garantit la possibilité d’utiliser des corrélations EPR dans le cadre de communications spatiales


Thèse réalisée sous la direction de Serge Reynaud

En salle de conférence IV (24 rue Lhomond, Paris 5, France).