La matière interstellaire vue par Infrared Space Observatory.
James Lequeux (DEMIRM, Observatoire de Paris)

Jeudi 12 juin 1997

L’Infrared Space Observatory (ISO) est un satellite de l’Agence Spatiale Européenne lancé le 16 Novembre 1995. C’est un énorme dewar d’hélium liquide qui contient un télescope de 60 cm de diamètre avec 4 instruments focaux. Il devrait fonctionner au moins jusqu’à la fin de 1997, et peut-être jusqu’au printemps 1998.

Un nombre impressionnant de résultats a déjà été obtenu. Je me limiterai à quelques-uns de ceux qui concernent le milieu interstellaire. Ce milieu, à partir duquel se forment les étoiles, contient du gaz ionisé, du gaz neutre atomique ou moléculaire, et des poussières qui jouent un rôle très important pour la chimie interstellaire et le bilan énergetique des galaxies. L’étude de ces différentes composantes est en train de progresser rapidement grâce à ISO, que ce soit dans notre Galaxie, les Nuages de Magellan ou des galaxies plus lointaines. On discutera aussi quelques perspectives ouvertes par les successeurs de ISO dans le domaine infrarouge, sub-millimétrique et millimétrique.