Observer et analyser en 3D à l’échelle atomique.
Didier Blavette (IUF, Groupe de Métallurgie Physique, Univ. de Rouen)

Mardi 6 mai 1997

Une toute nouvelle génération de sonde atomique permettant l’analyse quantitative d’un matériau métallique en trois dimensions a été mise au point a l’Université de Rouen. Cet instrument, la sonde atomique tomographique fournit une image tridimentionnelle reconstruite du petit volume analysé (10*10*100 nm3), atome par atome.

La nature chimique de chacun des atomes images est identifiée par sa masse. La résolution latérale en surface de l’échantillon est de quelqes angströms alors que celle en profondeur est d’un plan atomique. Cet appareil permet ainsi de montrer en 3D à la fois le champ d’ordre chimique et celui de composition dans un alliage.

Différentes applications touchant les phénomènes de mise en ordre et de séparation de phase illustreront les nouvelles perspectives ouvertes par cette nouvelle génération de microscopes analytiques haute résolution.