Principes physiques de limitation optique dans les matériaux organiques : la gestion des états excités.
Jean-Michel Nunzi (CEA/LETI/DEIN/SPE, Groupe Composants Organiques)

Jeudi 24 avril 1997

L’intérêt pratique pour des dispositifs permettant d’assurer une protection contre les faisceaux laser stimule depuis quelques années une jouvence dans le domaine des matériaux pour l’optique non-linéaire. En effet, le cahier des charges d’un "limiteur optique" est sévère, mais réaliste compte tenu des performances accessibles par l’utilisation de processus résonnants dans les matériaux réputés non-linéaires.

Nous présentons les impératifs liés à la protection de l’oeil et les configurations optiques usuellement retenues pour assurer sa protection contre d’éventuelles agressions.

Nous discutons plus particulièrement l’intérêt et les potentialités des matériaux organiques pour ce type d’application, en montrant comment la gestion des états excités de molécules en phase dense permet de réaliser des fonctionalités optiques très originales.