Jean Dalibard, Médaille d’Or 2021 du CNRS

PNG - 140.8 ko

Physicien, pionnier de l’étude de la matière quantique ultra-froide

Jean Dalibard (équipe Condensats de Bose-Einstein du LKB) reçoit la médaille d’or 2021 du CNRS, l’une des plus prestigieuses récompenses scientifiques françaises, pour ses travaux pionniers en physique de la matière quantique ultra-froide.
Les recherches de Jean Dalibard se situent au cœur de la physique quantique : il est internationalement reconnu comme l’un des chefs de file du domaine des gaz quantiques, notamment les condensats de Bose-Einstein, un état particulier de la matière à très basse température. L’étude des atomes refroidis par laser et piégés dans des configurations parfaitement contrôlées permet d’explorer des concepts fondamentaux et des applications à l’interface entre la physique atomique, l’optique quantique et la physique statistique.

Jean Dalibard a développé au sein du Laboratoire Kastler Brossel et du département de physique de l’ENS un parcours unique d’expérimentateur et de théoricien, contribuant ainsi à l’émergence des technologies quantiques qui reposent sur la compréhension et le contrôle des propriétés quantiques de la matière.

• La médaille d’or du CNRS distingue des carrières scientifiques ayant contribué de manière exceptionnelle au dynamisme et au rayonnement de la recherche française. Cette année, la physique quantique est à l’honneur avec la distinction de Jean Dalibard.


Plus d’informations :
* sur le site web du Laboratoire Kastler Brossel : http://www.lkb.upmc.fr/uncategorized/jean-dalibard-recoit-la-medaille-dor-2021-du-cnrs/
* sur le site de l’ENS-PSL : https://www.ens.psl.eu/actualites/jean-dalibard-0