Dynamique des Ondes Spirales et des Filaments de Vorticité en Fibrillation Cardiaque.
Alain Karma (Dpt of Physics and Center for Interdisciplinary Research on Complex System - Northeastern Univ., Boston)

Jeudi 12 décembre 1996

La fibrillation ventriculaire (FV) résulte d’une perte soudaine de la propriété de pompage du muscle ventriculaire. Elle est la cause majeure de mortalité dans le monde industrialisé. Elle est souvent précédée de la tachycardie ventriculaire (TV) - une contraction anormale du même muscle.

Nous parlerons des expériences (in vitro et in vivo) ainsi que des modèles théoriques récents qui ont amené à l’idée que la TV est associée à la propagation d’ondes spirales du potentiel d’action (analogues à celles trouvées dans d’autres milieux excitables telle la réaction de Belousov-Zhabotinsky) et que le chaos spatio-temporel généré par plusieurs de ces ondes sont la cause de la FV (état turbulent fatal). De nouveaux résultats concernant l’influence de l’architecture tri-dimensionelle du muscle cardiaque sur la stabilité de filaments de vorticité associés aux ondes spirales seront présentés.

Une des conclusions principales est que la torsion de la fibre cardiaque le long de l’axe perpendiculaire aux parois ventriculaires joue un rôle important dans la déstabilisation de ces filaments et la transition entre TV et FV.