Le Laboratoire Pierre Aigrain

Infos Complémentaires

↦ Voir en ligne :
Site Web LPA

DIrection

M. Jérôme Tignon

Effectifs

Le laboratoire compte environ 70 membres :

  • 24 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents,
  • 5 professeurs émérites,
  • 8 ingénieurs, techniciens et administratifs,
  • environ 10 post-doctorants,
  • une vingtaine d’étudiants en thèse.

Coordonnées

24, rue Lhomond 75005 Paris, France.

Le laboratoire Pierre Aigrain (LPA-UMR8551) est un des acteurs majeurs en physique de la matière condensée. Les domaines de recherche principaux concernent les propriétés optiques (du terahertz à l’ultra-violet) de nanostructures semi-conductrices et métalliques (boîtes quantiques et microcavités de semiconducteurs, lasers à cascade quantique, nano-structures carbonées) et les phénomènes de transport à l’échelle mésoscopique dans des conducteurs quantiques semiconducteurs ou supraconducteurs ou dans des nanostructures carbonées. Ces recherches fondamentales sont développées à la fois sur le plan expérimental et théorique. Elles visent à étudier et exploiter l’émergence de propriétés quantiques du rayonnement et de la matière à l’échelle nanométrique. Ces travaux ouvrent la voie à des applications dans des domaines aussi diversifiés que l’opto-électronique, l’information quantique ou l’électronique moléculaire.

Le LPA est dirigé par Jérôme Tignon. Il est affilié au CNRS, à l’École Normale Supérieure (ENS), à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et à l’Université Paris Diderot (UPD). Il compte environ 70 membres répartis en 24 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents, 5 professeurs émérites, 8 ingénieurs, techniciens et administratifs, environ 10 post-doctorants et une vingtaine d’étudiants en thèse.

Collaborations

Le LPA travaille grâce à un réseau de collaborations nationales (en particulier dans le cadre de contrats ANR) et internationales (Berlin, Vienne, Tokyo, New York, Helsinki, Genève...). Le laboratoire bénéficie de l’accès au réseau de salles blanches de proximité de Paris Centre et a construit un partenariat privilégié avec la centrale de nano-technologie du Laboratoire de Photonique et Nanostructures de Marcoussis.

Quelques réalisations récentes :

L’équipe de physique mésoscopique a récemment démontré la possibilité que deux sources indépendantes émettent à la demande des électrons indiscernables, ouvrant la voie à de nouvelles architectures pour le calcul et la cryptographie quantiques.

Fig. 1
Fig. 1

Fig ; 1 : « Coherence and Indistinguishability of Single Electrons Emitted by Independent Sources », E. Bocquillon, V. Freulon, J.-M Berroir, P. Degiovanni, B. Plaçais, A. Cavanna, Y. Jin, G. Fève, Science, DOI : 10.1126/science.1232572 (2013).

 

L’équipe d’optique cohérente et non-linéaire a réussi à mesurer pour la première fois comment l’angle d’enroulement du feuillet atomique d’un nanotube de carbone autour de son axe modifie ses propriétés d’absorption optique.

Fig. 2
Fig. 2

« Chirality Dependence of the Absorption Cross Section of Carbon Nanotubes », F. Vialla, C. Roquelet, B. Langlois, G. Delport, S.M. Santos, E. Deleporte, P. Roussignol, C. Delalande, C. Voisin, &J.-S. Lauret, Phys. Rev. Lett., 111, 137402 (2013)

↦ Voir en ligne :
Site Web LPA

DIrection

M. Jérôme Tignon

Effectifs

Le laboratoire compte environ 70 membres :

  • 24 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents,
  • 5 professeurs émérites,
  • 8 ingénieurs, techniciens et administratifs,
  • environ 10 post-doctorants,
  • une vingtaine d’étudiants en thèse.

Coordonnées

24, rue Lhomond 75005 Paris, France.