Le projet Laser Mégajoules et la fusion par confinement inertiel.
Denis Juraszek (CEA, Limeil)

Jeudi 30 mai 1996

Le projet Laser Megajoules est un élèment important du programme de simulation mis en place par la Direction des Applications Militaires. Parmi les objectifs assignés à cette installation, celui d’obtenir l’allumage et la combustion
d’une masse significative de deuterium-tritium apporte les contraintes les plus fortes. Un large ensemble d’expériences sur les installations laser existantes (Phebus, Nova ...) et des simulations numériques à l’aide de codes complexes montrent qu’en utilisant le concept de la fusion par confinement inertiel (FCI) des dégagements d’énergie thermonucléaire de l’ordre de 10 à 20 MJ pourraient être obtenus avec un laser de 1,5MJ.

A partir de modèles simples, nous justifierons les principales contraintes sur le laser et les cibles ; nous mettrons également en évidence les principales difficultes à surmonter.