Dynamique non-linéaire d’une rangée de filets liquides : le "soliton" des cascades..."
Laurent limat (Laboratoire PMMH - ESPCI, Paris)

Jeudi 2 mai 1996

De nombreux travaux se sont concentrés sur la dynamique non-linéaire de structures cellulaires à une dimension. Des motifs de ce type se produisent très naturellement lors du déversement continu d’un liquide à partir d’un surplomb solide : rangées régulières de gouttes et de colonnes liquides....

La dynamique des colonnes liquides offre des illustrations remarquables des concepts généraux dévéloppés dans ce domaine : diffusion de la "phase" spatiale du motif, couplage avec une instabilité secondaire, modes oscillants avec doublement de longueur d’onde, modes "lents" erratiques, modes localisés ou étendus de dérive des colonnes (soliton "suspendu")...

Elle pose aussi un problème intéressant sur la prise en compte de l’inertie dans la modélisation de cette dynamique : existe t’il un intermédiaire entre les systèmes discrets conservatifs (ondes non-lineaires dans les cristaux et les
macromolécules) et les systèmes cellulaires dissipatifs ?