METASTABILITE DES CONDENSATS DE BOSE ATTRACTIFS
Marc-Etienne Brachet (LPS-ENS, Paris)

Jeudi 29 octobre 1998

On montre que les solutions stationnaires de l’équation de Gross-Pitaevski correspondant aux condensats de Bose attractifs comportent une bifurcation noeud-col.

Celle-ci se produit au nombre maximum de particules susceptibles d’être condensées et permet de prédire simplement les lois d’échelle pour la durée de vie du condensat.