De cordes et de membranes : vers une théorie unifiée.
Costas Bachas (Laboratoire de Physique Theorique de l’ENS, Paris)

Jeudi 21 octobre 1999

La théorie des supercordes est le seul candidat à ce jour pour une théorie unifiée de toutes les interactions fondamentales. Elle semble en effet réconcilier la Relativité Générale, qui décrit les forces gravitationnelles, avec les lois de la mécanique quantique.

Je résumerai les récents progrès dans ce domaine, et notamment (a) les relations surprenantes entre la physique des trous noirs et les théories de jauge telle que la QCD, et (b) comment les particules et les interactions du Modèle Standard pourraient émerger dans la limite de basse énergie.