L’enseignement de la physique au lycée.
Jacques Treiner (LLPTMS, Orsay - Paris 6)

Infos Complémentaires

Jacques Treiner est président du "Groupe d’experts" de Physique-Chimie, au Ministère de l’Education.

Jeudi 15 mars 2001

Un nouveau programme de physique-chimie pour la classe de seconde est en application dans tout le pays depuis la rentrée 2000. Des nouveaux programmes pour la filière S (première et terminale) suivront à un an d’intervalle.

Parmi les thèmes de réflexion qui ont présidé à l’écriture de ces programmes, ont figuré notamment les interrogations suivantes :

- L’omniprésence des objets techniques peut-elle servir de point de départ pour structurer un enseignement de sciences ?
- Le travail expérimental s’identifie-t-il aux travaux pratiques ?
- La réponse vaut-elle si la question n’a pas été posée ?
- La démarche théorique se réduit-elle à la formalisation mathématique ?
- Les mathématiques sont-elles un outil pour la physique ?

Une réponse négative à ces questions exprime une réaction contre ce que l’on peut appeler la dictature du concret. De cette attitude jusqu’à la rédaction de programmes de physique-chimie, il y a quelques pas logiques et 3 ans de travail d’un groupe, que je tenterai de restituer.

Jacques Treiner est président du "Groupe d’experts" de Physique-Chimie, au Ministère de l’Education.