Valentina Ros a reçu le prix EPS-SNPD Early Career Prize

Valentina Ros est postdoctorante au LPENS depuis novembre 2018. Elle a obtenu son doctorat en physique statistique en octobre 2016 à l’International School of Advanced Studies (SISSA) de Trieste, sous la direction de Markus Mueller et Antonello Scardicchio. Elle a ensuite rejoint l’Institut de Physique Théorique de Saclay, où elle a travaillé pendant deux ans avec Giulio Biroli, dans le cadre de la Simons Collaboration, sur le « Glass Problem ».

Ses recherches portent sur la physique hors d’équilibre, les phénomènes de localisation, les processus aléatoires et les verres. Sa principale contribution dans le domaine des systèmes quantiques désordonnés est l’étude de l’intégrabilité et des lois de conservation émergentes dans des systèmes many-body ne vérifiant pas l’hypothèse d’ergodicité, systèmes bloqués hors d’équilibre par des phénomènes de localisation. Plus récemment, elle s’est concentrée sur le problème de la caractérisation des propriétés géométriques des paysages accidentés et de grande dimension qui émergent dans les systèmes de verres classiques, dans le but de comprendre comment la structure du paysage affecte leur comportement dynamique.

À propos du prix
Ce prix est décerné à un scientifique en début de carrière (défini comme ayant obtenu son doctorat il y a moins de six ans au moment de sa nomination) qui a apporté une contribution exceptionnelle à la recherche dans un domaine de la physique statistique, de la physique non-linéaire, des systèmes complexes ou des réseaux complexes, comme en témoigne un article de première qualité et très cité dans une revue internationale.

Annonce du prix : https://www.eps.org/members/group.aspx?id=85204


Auteur correspondant :

Contact communication :