Physique Statistique hors d’équilibre : des fluctuations aux grandes déviations.
Bernard Derrida (LPS, ENS, Paris)

Jeudi 16 mai 2002

La résolution exacte de certains modèles simples de transport entre deux réservoirs, ou de croissance d’interface, a permis de montrer que les systèmes hors d’équilibre possèdent des propriétés nouvelles qui contrastent avec celles des systèmes à l’equilibre :

- possibilité de transitions de phases pour des systemes unidimensionnels,

- fonction de grandes deviations non locales,

- violation de la relation d’Einstein,

- nouvelles classes d’universalité.

Le lien avec les systèmes désordonnés à l’equilibre permet d’utiliser une grande variété d’approches allant de la théorie des permutations au calcul de l’état fondamental d’un très "petit" nombre de particles quantiques en interaction.