Optimisation combinatoire, analyse d’algorithme, ... et physique statistique.
Rémi Monasson (LPT - ENS, Paris)

Jeudi 7 mars 2002

On s’est récemment aperçu que de nombreux problèmes d’optimisation combinatoire, d’importance tant industrielle que théorique, avaient une phénoménologie très similaire aux systèmes physiques en matière condensée (transitions de phase en fonction des paramètres d’entrée, ralentissement critique des algorithmes de résolution, ...).

Cette analogie permet d’appliquer les outils et concepts de la physique statistique à l’informatique et offre de nouvelles pistes pour la compréhension et l’amélioration des méthodes de résolution de ces problèmes d’optimisation