Le mouillage
Daniel Bonn (Laboratoire de Physique statistique, ENS Paris)

Jeudi 11 janvier 2001

Le mouillage intervient dans un grand nombre d’applications : peinture, adhésion, récupération de pétrole. Que fait une goutte liquide déposée sur un substrat ? Elle peut rester sous forme de goutte (mouillage partiel) ou s’étaler complètement (mouillage complet).

La transition observée entre ces deux états de mouillage était jusque récemment toujours discontinue. Nous avons pu remettre ce fait en question en démontrant expérimentalement qu’il existe des contre-exemples : pour la première fois, nous avons observé des transitions de mouillage continues. Je discuterai ces exemples et leurs implications autant fondamentales qu’appliquées.