Imagerie à très haute dynamique et recherche des exo-planètes.
Stephen Ridgway (Kitt Peak National Observatory & chaire Blaise Pascal, Observatoire de Paris-Meudon)

Jeudi 12 juin 2003

Pour la détection, et particulièrement pour l’étude, des exo-systèmes planétaires semblables au nôtre, il faut développer les techniques d’imagerie à très haute dynamique.

Deux directions sont prometteuses :

- La technique de coronagraphie, actuellement dans une période de développement rapide, doit permettre les études aux longueurs d’onde visibles, avec des télescopes semblables aux télescopes classiques.
- La méthode d’interféromètrie, avec de multiples télescopes séparés, amènera vers la détection en infrarouge thermique.

Un effort important est maintenant dirigé vers la préparation des missions spatiales DARWIN (ESA) et Terrestrial Planet Finder (NASA), avec l’une ou l’autre de ces techniques.

Des études directes des exo-planètes au moyen des grands télescopes au sol ne sont pas exclues.