Exposé 3
« Physique hors d’équilibre et transport »

Kirone Mallick (Directeur de recherche CEA, Institut de physique théorique à Saclay)

L’eau, la glace et la vapeur nous paraissent fort dissemblables, bien qu’elles soient constituées de molécules identiques (H2O). Une formule chimique ne dit pas tout : on sait bien qu’à partir des mêmes briques, on peut édifier des bâtiments très différents.
L’objectif de la physique statistique est de comprendre comment les entités élémentaires (particules, atomes, molécules) qui forment notre monde s’agencent pour produire une incroyable variété de phénomènes, de la matière inerte à la vie, des flux d’énergie et d’information aux réseaux urbains. Sur le plan théorique, la physique statistique explique l’émergence des lois macroscopiques et de la complexité à partir des lois fondamentales qui régissent les interactions au sein de la matière.
Dans cet exposé, nous présenterons quelques idées de base de la physique statistique, illustrées par des modèles vénérables. Nous aborderons ensuite des questions liées aux phénomènes de transport et aux systèmes hors d’équilibre, la recherche d’une théorie générale des systèmes loin de l’équilibre demeurant l’une des grandes questions ouvertes de la physique contemporaine.

Transparents de l’exposé
Transparents de l’exposé


Éléments de bibliographie :
• B. Duplantier : « Le mouvement brownien, “divers et ondoyant” », Séminaire Poincaré 1, 2005, 155–212, et cette vidéo du CCIN2P3
• K. Mallick : « Some recent developments in non-equilibrium statistical physics », Pramana-Journal of Physics (Indian Academy of Sciences) 73, 2009, 417–451
• D. Aldous, P. Diaconis : « Longest increasing subsequences : from patience sorting to the Baik-Deift-Johansson theorem », Bulletin of the American Mathematical Society 36, 1999, 413–432