L’Electronique de spin en marche
Claude Chappert (Institut d’Electronique Fondamentale, Université Paris 11 / CNRS)

Jeudi 27 avril 2006

Les électrons ont une charge et un spin mais, pendant longtemps, charge et spin ont été utilisés séparément. L’électronique classique ignore le spin et déplace les électrons en agissant seulement sur leur charge. Le spin apparaît traditionnellement à travers sa manifestation macroscopique, l’aimantation d’un matériau magnétique, utilisée pour stocker de l’information. Le disque dur est d’ailleurs un des premiers exemples de nanotechnologie "grand public". Mais, sous l’impulsion de plusieurs découvertes récentes, une nouvelle électronique émerge, qui associe contrôle de courants de spins et de charges dans des nouveaux dispositifs intégrables aux circuits haute densité de la microélectronique.

Cette "Electronique de Spin" ou "Spintronique" est aujourd’hui en pleine expansion, et les mémoires RAM magnétiques en sont un premier exemple d’application aux circuits intégrés. Nous verrons quelles sont les principales étapes de cette évolution, son potentiel, et ses limites actuelles, en attendant de nouvelles découvertes.