Climat : y voir clair pour agir

Sébastien Balibar (Laboratoire Pierre Aigrain, ENS Paris) — December 3, 2015

La Terre se réchauffe dangereusement, les conférences internationales sur le Climat se succèdent, mais les États tardent à s’accorder sur les mesures à prendre. Quelles sont les dernières nouvelles du climat ? Quelles sont les prédictions des climatologues pour les années à venir ? Quelles sont les énergies propres qui sont disponibles ? De l’examen de ces questions, on peut déduire l’objectif commun que devrait afficher toute politique énergétique : dans tous les pays, il faudrait réduire les émissions annuelles de gaz à effet de serre en dessous d’une tonne et demie par habitant à l’horizon 2050.
Or nous sommes très loin de cet objectif pour l’instant. Agir est urgent et l’ignorer mettrait en péril notre mode de vie futur. Des solutions existent, qui pourraient permettre aux différents pays de choisir les scénarios de transition énergétique les mieux adaptés à leur situation propre. La nécessaire comparaison entre des pays comme la France et l’Allemagne, la Suède, les Etats-Unis, la Chine, le Bangladesh, l’Ethiopie, etc. est instructive.

Biographie :
Sébastien Balibar est chercheur au laboratoire Pierre Aigrain de l’École normale supérieure (Paris). Il dirige la section de Physique de l’Académie des sciences et y participe aux travaux du "Comité de prospective en énergie". Ses recherches concernent principalement les solides et les liquides quantiques. En parallèle, il a écrit plusieurs livres pour le grand public dont La Pomme et l’Atome (O. Jacob 2005), Je casse de l’eau (Le Pommier 2008), Chercheur au quotidien (Le Seuil-Raconter la Vie 2014), et Climat : y voir clair pour agir (Le Pommier 2015).

You can also watch this video on the multimedia site ENS : savoirs.ens.fr