L’Univers révélé par les rayons X
Monique Arnaud (Service d’Astrophysique, CEA saclay)

Jeudi 15 février 2007

Tous les objets astrophysiques émettent en rayons X, des planètes aux amas de galaxies. Depuis la découverte en 1962 de la première source X située en dehors du système solaire, l’observation en rayons X est devenu un outil indispensable en Astrophysique. Elle donne accès aux composantes chaudes de l’Univers et les phénomènes violents qui s’y déroulent : gaz intergalactique chauffé et piégé dans les concentrations de Matière Noire, milieu interstellaire chauffé par les explosions d’étoiles, accrétion et éjection de matière autour des étoiles à neutrons et des trous noirs ... Elle permet aussi de sonder le comportement de la matière dans des conditions extrêmes de densité et de gravité, inaccessibles sur terre. J’illustrerai la spécificité et l’intérêt de l’observation X par quelques exemples de résultats récents des grands observatoires XMM-Newton et Chandra.