Michèle LEDUC
Directrice de Recherches émérite au C.N.R.S.
Directrice du GIS "I.F.R.A.F."
Laboratoire Kastler Brossel
Ecole Normale Supérieure - département de Physique
24 rue Lhomond -75231 PARIS cedex 05

tél. : 33 (0)1 44 32 20 18
fax : 22 (0)1 44 32 20 31
e-mail :
leduc@lkb.ens.fr

Activités actuelles


Responsable du domaine "atomes froids" du DIM "nanoK" soutenu par la Région Ile de France

Présidente du directoire du GIS IFRAF2 (Institut Francilien de Recherche sur les Atomes Froids)

Membre du Comité d'éthique du
CNRS (COMETS)

Directrice de la collection "Savoirs Actuels" publiée en coédition par CNRS-Editions et de la collection "Introduction à ..." (Editeur : EDP-Sciences )



Michèle Leduc est physicienne, ancienne élève de l’Ecole normale supérieure de Sèvres et actuellement directrice de recherche émérite au CNRS.

Elle est depuis 2005 la directrice de l’Institut francilien de recherche sur les atomes froids (Ifraf), qui rassemble en réseau une quarantaine d’équipes avec le soutien de la Région Ile-de-France.
Sa carrière scientifique s’est déroulée au laboratoire Kastler-Brossel de l’ENS. Elle a d’abord concerné la statistique quantique des gaz à basse température, puis s’est orientée vers la condensation de Bose-Einstein des atomes de gaz rares et le refroidissement extrême des particules par interaction avec des lasers, jusqu’au milliardième de degré au dessus du zéro absolu. A coté de ces recherches de nature très fondamentale, elle s’est toujours intéressée aux applications de ses travaux, par exemple à la magnétométrie à l’hélium optiquement pompé –ce qui lui a valu un grand prix Science et défense- et à l’imagerie médicale des poumons avec des gaz hyperpolarisés –récompensé par un grand prix européen.

Elle a en parallèle exercé de nombreuses fonctions de gestion de la recherche, telles la direction du centre international de physique des Houches et celle du laboratoire Kastler–Brossel à l’ENS. A deux reprises elle a été conseillère au ministère de la Recherche.

Son intérêt pour l’édition a été constant pendant toute sa carrière. Elle a fondé en 1986 la collection «Savoirs actuels» dont le CNRS est co-éditeur et qui affiche aujourd’hui une cinquantaine de titres. Elle a lancé une nouvelle collection «Introduction à» chez EDP-Sciences, plus particulièrement destinée aux enseignants du secondaire et étudiants débutants. Elle est membre du conseil d’administration de EDP-Sciences et du comité de rédaction des revues "Reflets de la Physique" et "Raison Présente".

Elle a de longue date été préoccupée par la promotion de la physique et de l’image de la science. Elle a coordonné l’Année mondiale de la physique en France en 2005 et présidé la Société française de physique de 2007 à 2010. Elle est membre fondatrice de l’association «Femmes & sciences». Elle a depuis fondé la Fédération française de sociétés scientifiques avec d’autres sociétés savantes, de façon à développer des moyens d’augmenter le goût pour les sciences chez les lycéens et d’accroître la culture scientifique du grand public.

Son engagement dans le Comité d'éthique du CNRS, qu'elle a présidé jusqu'en 2016, relève des mêmes préoccupations. Avec un Comité de 12 membres, représentant toutes les disciplines, tous actifs dans le milieu académique, elle prépare des avis comportant des recommandations destinées à la direction du CNRS. Le COMETS travaille en toute indépendance, et s’auto-saisit de sujets d’éthique d’actualité.